top of page

La névralgie cervico-brachiale ou "sciatique du bras"

Dernière mise à jour : 30 sept. 2023



femme ressentant une douleur à la nuque
La NCB, une affection courante

Au même titre que la sciatique du membre inférieur, la névralgie cervico-brachiale est un motif courant de consultation en ostéopathie.


Il s’agit d’une douleur d’origine neurologique, qui part de la nuque et qui décrit un trajet précis dans le bras et l’avant-bras, dans la majorité des cas d’un seul côté, jusqu’au bout d’un ou plusieurs doigts de la main.


La douleur est lancinante et quasi permanente et peut être associée à des sensations d’engourdissement et de fourmillement.


Les causes de la douleur :


Une névralgie cervico-brachiale est due à une compression d’une ou plusieurs racines nerveuses du plexus brachial.

Ces dernières sont un ensemble de fibres nerveuses qui, en sortant de la moelle épinière au niveau du foramen vertébral, forment des nerfs permettant l’innervation motrice et sensitive des membres supérieurs.


En fonction de la racine nerveuse comprimée, la localisation de la douleur est différente.



Localisation de la douleur en fonction de la racine nerveuse touchée
Localisation de la douleur en fonction de la racine nerveuse touchée

La compression peut être due à :

- une hernie discale cervicale

- de l’arthrose

- une contracture musculaire

- une origine infectieuse, inflammatoire ou traumatique


Traitement ostéopathique :


L’action de l’ostéopathe face à une névralgie cervico-brachiale vise à diminuer les contractures musculaires et les tensions tissulaires, en étirant les différents muscles concernés (trapèze supérieur et élévateur de l’omoplate entre autres), par rapport à l’axe central, toujours au moyen d’un traitement adapté à chaque patient.


Conseils :


Dans le cas d’une névralgie cervico-brachiale du côté droit par exemple, il est intéressant d’étirer le muscle trapèze supérieur droit.


En position assise ou debout, 3 paramètres sont à installer :

- une inclinaison controlatérale : amener l’oreille gauche vers l’épaule gauche

- puis une rotation homolatérale : amener le nez vers l’épaule droite

- et enfin une flexion : pencher la tête vers l’avant

Tenir l’étirement durant environ 15 secondes et le réaliser 3 fois.

Que la névralgie soit à gauche ou à droite, en position assise ou debout, reculer légèrement la tête vers l’arrière en faisant un « double menton » permet d’apporter un prémice d’extension cervicale, afin de diminuer le conflit entre le disque inter vertébral et la racine nerveuse.


Enfin, pour faciliter le sommeil, il est préférable de s’allonger sur le dos, approcher légèrement l’épaule de l’oreille du côté douloureux et de plaquer le bras au corps.

Un petit coussin placé sous l’épaule et le bras peut également aider à diminuer la douleur.


N’hésitez pas à demander conseil auprès de votre ostéopathe pour des conseils personnalisés à la Maison de L'ostéopathie de Meximieux!

52 vues0 commentaire

Comments


bottom of page