top of page

L’importance d’une mâchoire relâchée



La bouche comment c'est fait ?

La mâchoire inférieure, ou mandibule, est articulée avec les os temporaux du crâne au niveau des articulations temporo-mandibulaires (ATM) situées en avant des conduits auditifs.


De nombreux muscles et ligaments sont en lien avec ces articulations. Lorsque ces structures ne fonctionnent plus en harmonie, elles peuvent engendrer des répercussions importantes.

Chez l’adulte


Une contraction exagérée des muscles masticateurs qui, même lorsque la mâchoire est ressentie comme non douloureuse, pourra être à l’origine de troubles :


- Localement

craquements, blocage de la mâchoire, difficulté de mastication, douleurs dentaires…


-A distance

Une dysfonction de la mâchoire peut provoquer des douleurs dans les cervicales et les omoplates ou le rachis, via les chaînes musculaires posturales, cela affecte l’équilibre global du corps dans de nombreux systèmes, entrainant acouphènes, fatigue visuelle et maux de tête…



Pourquoi la mâchoire se bloque ?

Les principales causes de dysfonctionnement de la mâchoire inférieure sont:


- Bruxisme et serrage des dents, très souvent associés au stress ou aux surcharges psycho-émotionnelles

- Mauvaise occlusion dentaire (dents manquantes ou surnuméraires, succion tardive du pouce...)

- Traumatisme direct, récent ou plus ancien





Chez le bébé


La mâchoire est chez le bébé au cœur de sa croissance et de la mise en œuvre des fonctions vitales à son développement, notamment la succion et la déglutition.

Lors de l’allaitement, le mouvement optimal de la langue du bébé est une vague qui masse le téton et amène le lait vers le fond de sa bouche.


Bébé nourrit au Sein:

Sa langue doit enrouler le téton et y exercer une pression pour maintenir une bonne succion, ce qui demande un effort important pour obtenir le lait, et qui va influencer la croissance de sa mâchoire.


Bébé nourri au biberon

La langue est maintenue en bas de la bouche et ne touche pas le palais, exerçant ainsi une pression locale moins importante.


Les tensions du crâne, de la mâchoire et du cou influencent l’ouverture de la bouche, parfois le bébé a tendance à pincer ou à mordre le téton lors de l’allaitement.

Le traitement ostéopathique facilite la nutrition du nourrisson


L’ostéopathe joue un rôle important dans l’accompagnement des troubles de la mâchoire et de la sphère ORL. Le traitement ostéopathique pourra optimiser l’ouverture de la bouche, les mouvements de la langue, et relâcher les tensions existantes. Il est fréquent qu'une ou deux séances d'ostéopathie suffisent à rendre la succion plus efficace pour bébé et plus confortable pour maman.

18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page